À l’école du Grand Nord

Les filles Horn à l’épreuve de l’aventure…

Mike Horn, on ne le présente plus. Aventurier professionnel, il a effectué des expéditions en solitaires plus extraordinaires les unes que les autres : descente de l’Amazone à la nage, tour du monde sur l’équateur ou encore, récemment, tour du cercle polaire arctique, contre les vents et les courants. Il a vécu les situations les plus extrêmes, affronté des dangers inimaginables – sur la banquise, par moins cinquante degrés, tout son équipement a pris feu ; il a marché pendant quarante-huit heures d’affilée, toujours dans le Grand Nord, parce que la tempête qui faisait rage l’empêchait de monter sa tente… Chaque fois qu’il s’est retrouvé dans une position périlleuse, la pensée de sa famille lui a permis de tenir le coup. Et chaque fois qu’il a vécu des moments extraordinaires, seul, c’est à ses filles et à sa femme qu’il a pensé.

Ses filles à qui il veut maintenant faire partager son rêve. C’est pourquoi, en famille, ils ont décidé d’organiser l’expédition qu’il raconte aujourd’hui. La traversée de l’île de Bylot, dans le Grand Nord canadien, une réserve naturelle où les températures les plus clémentes ne dépassent pas moins cinq degrés, au plus fort de l’été. Une terre recouverte par la banquise, où les éléments demandent résistance et attention de tous les instants.

C’est dans ces conditions qu’Annika et Jessica, douze et onze ans, vont faire leur apprentissage du Grand Nord. Et les leçons qu’elles vont en tirer les suivront toute leur vie. Elles vont apprendre la rigueur et la ténacité, mais aussi la sagesse des aventuriers : ne jamais aller contre les éléments, mais s’adapter à eux, prêter attention à tous les détails, savoir observer la nature pour ne pas tomber dans ses pièges. Elles vont faire du temps leur allié, elles qui, comme tous les enfants, ont tendance à vouloir tout, tout de suite. Et, plus que tout, les leçons humaines les marqueront profondément : la chaleur des campements sur la banquise, la valeur des rencontres, l’universalité de l’amitié. Et la prise de conscience, que nous devons tous faire, de la nécessité de défendre notre planète contre nous-mêmes…

Pour Mike, le pari est réussi. Il a transmis ce que son expérience d’homme lui a permis de comprendre. L’école du Grand Nord, c’est celle que chacun de nous devrait suivre, au moins une fois dans sa vie…

la presse en parle

« À l’école du Grand Nord est une ode à l’amour : celui de l’aventure et celui qu’il porte aux siens. »
Gala

agenda
FESTIVAL RUE DES LIVRES - XAVIER MULLER 23 Mar.

FESTIVAL RUE DES LIVRES - XAVIER MULLER

Venez à la rencontre de Xavier Müller le samedi 23 mars et le ...

Suivez toute notre actualité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques de trafic. En savoir plus