L’amour m’a sauvé du naufrage

Un livre d’une puissance rare, sur le sens de la vie, le prix de la liberté et la force des sentiments.

C’est l’histoire d’un enfant très tôt abandonné. Puis d’un adolescent marqué à vie par le sentiment d’injustice. à l’âge de 19 ans, Michel Vaujour « emprunte » une voiture pour aller danser. Il est arrêté et condamné à deux ans et demi de prison.

Verdict vécu comme une terrible injustice.

Michel Vaujour entre alors en guerre contre la société. Il s’évade une première fois et bascule dans le banditisme. Braquages, cavales. Repris, il prépare aussitôt une nouvelle évasion. En 1986, du toit de la prison de la Santé, il s’agrippe à un hélicoptère et disparaît dans le ciel de Paris.

Quatre mois plus tard, lors d’un braquage qui tourne mal, il prend une balle en pleine tête. Sa survie tient du miracle. Devenu la terreur des directeurs de prison, il retourne en quartier de haute sécurité (QHS) : l’isolement absolu, dans une cellule en béton sans lumière du jour.

Enfermé dans le silence, il se réfugie dans la pratique du yoga. Mais une étudiante en droit, Jamila, vient bouleverser son existence. Elle lui écrit tous les jours. Ils décident de tenter une nouvelle évasion pour vivre ensemble au bout du monde. L’opération échoue. Jamila est condamnée à sept ans de prison. à sa sortie, elle le convainc de tirer un trait sur cette logique de samouraï.

Pour la première fois, Michel Vaujour accepte de lâcher prise et de faire confiance. Détenu exemplaire, il sort enfin par la grande porte. Il a 52 ans.

Aujourd’hui, après vingt-sept années de prison, dont dix-sept en QHS, Michel Vaujour respire la vie auprès de celle qui est devenue sa femme et décide d’écrire lui-même son histoire.

Interview de l’auteur

la presse en parle

“[Un] récit qui est saisissant.”
Anne-Élisabeth Lemoine, C à vous, France 5

“[Un] témoignage saisissant. […] [Un ouvrage] passionnant.”
Nikos Aliagas, Europe 1

“II est des livres que l’on ouvre sans pouvoir les refermer avant d’atteindre la dernière page. Ce qui nous retient, outre le style, c’est la force, l’authenticité que l’auteur nous transmet. Cette autobiographie est une vibration qui fait écho aux battements du cœur.”
Elsa Godart, Psychologies 

“Sa force mentale laisse pantois. Et son récit, limpide, se dévore.”
Corine Chabaud, La Vie

“Michel Vaujour livre aujourd’hui un témoignage fort.”
François Barrère, Midi Libre

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques de trafic. En savoir plus