Le Livre noir de Saddam Hussein
Deux millions de victimes

Saddam Hussein, c’est 35 ans de dictature, plus de 1 million de morts civils et 2 millions de victimes

« La première arme de destruction massive, ce fut Saddam Hussein. Pendant trente-cinq ans, il s’acharna sur son propre peuple. On compte près de cinq cent mille disparus, kurdes, femmes et enfants pour la majorité d’entre eux. Plus de quatre mille cinq cents villages ont été rasés. Les fosses communes sont innombrables. Quatre millions d’exilés cherchent encore, en 2005, à regagner ce qui reste de leurs foyers. On estime à un million et demi les handicapés des guerres successives et des nombreux attentats, et à des centaines de milliers les chiites assassinés.

Il fallait énoncer ces meurtres un par un, les faire apparaître dans toute leur horreur, qualifier clairement leur nature et pouvoir affirmer ce que l’on oublie trop : Saddam fut l’un des pires tyrans de l’Histoire du monde ; il était urgent et nécessaire d’en débarrasser le peuple irakien.

Les Américains, meurtris par le 11 septembre, firent à Saddam Hussein une guerre tardive pour de fausses raisons. L’ONU et certains pays d’Europe se rebellèrent : la communauté internationale déchirée n’accepta pas ce conflit. Tentant de construire une nation démocratique, les Américains accumulèrent les erreurs. Le président Bush, en chassant l’assassin, déclencha des violences sans fin faisant de l’Irak le nouveau foyer du terrorisme. Au bout des années de feu et de mort qui s’annoncent, il nous faudra pourtant bâtir la paix. Restera-t-il assez de cette impartialité dont témoigne ce livre pour apprécier que le monde est meilleur sans Saddam Hussein ? Je le crois, même si l’histoire est amnésique.

Le Livre noir de Saddam Hussein fait enfin entendre les cris des torturés que nous n’avons pas su ou voulu écouter. Il rend à un peuple sa dignité, c’est un hommage que nous lui devions. Il s’agit aussi de la trace de nos faillites. »

Bernard Kouchner

Un livre essentiel pour mieux comprendre ce qui se joue aujourd’hui dans cette partie du monde.

Un ouvrage dirigé par Chris Kutschera, un des plus éminents spécialistes du Moyen-Orient et des Kurdes et réalisé avec la collaboration des plus grands spécialistes internationaux de l’Irak – chercheurs, journalistes, historiens, juristes : Leszek Balcerowicz, Patrick Baudouin, Hamit Bozarslan, Françoise Brié, Faleh Jabar, Sahib al Hakim, Zuhair al Jezairy, Shariar Khateri, Chris Kutschera, Ibrahim al Marashi, Emma Nicholson, André Poupart, Jens-Uwe Rahe, Jonathan Randal, Mohammed al Rumaihi, Hazem Saghieh, Tareq Ali Saleh, Khaled Salih, Antoine Sfeir, Peter Sluglett, Oles Smolansky, Singe Caren Stoyke, Sami Zubaida..

Un livre plus que jamais d’actualité qui participe au devoir de mémoire.

 

la presse en parle

« L’ouvrage est fascinant. » Le Parisien

« Cet ouvrage impartial prouve à ceux qui en doutaient encore, que l’Irak cachait bien une arme de destruction massive : Saddam Hussein lui-même. » Carrefour Savoirs

« Ce livre tente de recenser de façon exhaustive les exactions du tyran et donne enfin la parole à ses victimes, parfois reléguées au second plan. » Nord Eclair

Suivez toute notre actualité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques de trafic. En savoir plus