On achève bien nos vieux

Le témoignage bouleversant d’un infirmier

Ce livre est un cri de colère et de révolte, le témoignage vivant d’un homme qui nous fait partager l’horreur, les souffrances et les émotions d’une maison de retraite banale. Jamais la vérité n’avait ainsi été dite.

Depuis plus de vingt-cinq ans, Jean-Charles Escribano est infirmier, au service des personnes âgées dépendantes. Sa compétence en organisation des soins est reconnue de tous.

Un jour de 2000, il est recruté dans un nouvel établissement. Très vite, son travail devient un combat quotidien : obtenir qu’on respecte les pensionnaires en actes et en paroles (que le personnel les vouvoie, tout simplement !), qu’on tienne leurs chambres propres et eux avec, qu’on veille à ce qu’ils mangent chaud.

Hygiène insuffisante, personnel peu nombreux et mal formé, manque de place… Jean-Charles Escribano et quelques autres s’organisent, dénoncent les maltraitances graves, l’inhumanité quotidienne. Mais ils dérangent.

Cette fois, c’en est trop, Jean-Charles Escribano veut dire haut et fort ce qui se passe derrière les portes en verre et les halls fraîchement repeints de ces maisons qui coûtent cher aux familles.

En 2007, 1 million de personnes sont âgées de plus de 85 ans. En 2020, elles seront 2 millions. Un choc démographique sans précédent. Il est plus que temps d’ouvrir le débat. Et si c’était nous qui y résidions ?

Un document poignant.

la presse en parle

« Un livre choc. »
Le Parisien

« Son témoignage (…) est édifiant. Ce qu’il dénonce, c’est la maltraitance ordinaire. Une maltraitance faite de petites humiliations, de vexations, de privations ou de méchancetés qui souvent ne répondent à aucune qualification juridique. (…) Combien sont-ils ces vieillards qui chaque jour souffrent sans même pouvoir le dire ? »
Le Figaro

« Un document édifiant. »
L’Est Républicain

“Jean-Charles Escribano lève le voile sur les horreurs dont sont victimes certaines personnes âgées dans ces maisons, plus proches d’un mouroir que d’un havre de paix idyllique et reposant. (…) Il livre un bouleversant témoignage.”
France Soir

Suivez toute notre actualité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques de trafic. En savoir plus