Si loin du monde

« Les plus belles histoires commencent toujours par des naufrages »
Jack London

La plus incroyable histoire de survie en mer

« … Durant ma longue vie de pêcheur, jamais je n’étais tombé en panne.

Je ne pouvais pas imaginer ce qui m’attendait. Mais je n’éprouvais à ce moment aucune inquiétude. Depuis ma naissance, il y a cinquante-six ans, j’ai passé plus de temps sur l’océan que sur la terre ferme, et, lorsque la mer me dissimule un danger quelconque, des frissons me courent vivement sur la peau, comme si mes ancêtres disparus cherchaient à me mettre en garde… »

Parti de Tahiti le 15 mars 2002 pour une journée de pêche ordinaire, Tavae Raioaoa va survivre à 118 jours de dérive au milieu du Pacifique. Quelle force l’a guidé ? Comment a-t-il pu survivre à une si longue épreuve sans nourriture et sans eau ?

Tavae nous donne avec ce récit Si loin du monde une formidable leçon de courage, de ténacité mais aussi de modestie face aux éléments. Il nous livre aussi une vision juste de la fin de sa civilisation, celle des « seigneurs de la mer » écrasée par l’arrivée du monde moderne.

Si loin du monde est de ces livres universels d’une grande force humaine et littéraire.

la presse en parle

« Un témoignage pudique et bouleversant »
Voile Magazine

« L’aventure est exceptionnelle, le témoignage magnifique de dignité »
L’Alsace

« Le témoignage d’un homme en dialogue perpétuel avec la nature »
La Croix

Suivez toute notre actualité

versions étrangères
  • Brésil
  • Corée du Sud
  • Italie
  • Portugal

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques de trafic. En savoir plus