Lire pour le plaisir
Recherche avancée

Ma plus belle victoire

Enfant, j’écrivais ces mots : « Je ne peux pas être gay, ce n’est pas possible que ça tombe sur moi ! Je ne veux pas ! »
Je pleurais d’impuissance, de désespoir, mais aussi de colère. J’avais envie de me frapper, de me punir. Je me détestais…

Quadruple champion du monde de danse sur glace, quintuple champion d’Europe, vice-champion olympique… Avec Gabriella Papadakis, sa partenaire, Guillaume Cizeron enflamme les patinoires et fait chavirer le cœur du public.

En mai 2020, il adresse une lettre bouleversante à L’Équipe. Non pas pour « révéler » son homosexualité mais pour dire aux autres, à tous les autres, qu’eux aussi méritent d’être aimés.

Dans ce livre à fleur de peau, Guillaume Cizeron revient sur son enfance heureuse et tourmentée, les mots blessants qu’il a essuyés, la solitude de se sentir différent et incompris.

Le champion raconte surtout sa « plus belle victoire » : le jour où, enfin, il a accepté d’être lui-même. Car à ceux qui en douteraient il le répète : vivre son homosexualité est toujours un combat.

Le témoignage poignant du champion du monde de danse sur glace

Guillaume Cizeron a 26 ans. Originaire de Clermont-Ferrand, il vit et s’entraîne à Montréal, au Canada.

la presse en parle

« Un livre sur son parcours tourmenté presque un an après avoir dévoilé son homosexualité, fait rare pour un champion en activité. Sans colère ou militantisme. »
Éric Bruna, Le Parisien

les lecteurs en parlent

« C’est toujours avec beaucoup d’admiration que je tourne les pages de ces récits, de ces histoires où l’intolérance et le jugement font partie, sous prétexte qu’il y a une normalité « différente ». Ce récit me ramène encore à m’interroger sur la notion de normalité et sur la liberté d’être soi. »
@labibliothequedereb (Instagram)

« Un témoignage court, percutant. Un petit garçon démuni face à sa différence. L’intolérance, la cruauté gratuite. L’incompréhension, la méconnaissance. Et une note d’espoir, malgré tout: et si on s’acceptait sans se juger? Et si chacun était libre d’être soi-même ? »
@mybookimique (Instagram)

Suivez toute notre actualité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques de trafic. En savoir plus