Comme un enfant perdu

Je parcourais les rues,
Ma guitare sur le dos,
Comme un enfant perdu,
Je traînais des sanglots.
Ma vie n’avait pas de sens,
Et l’amour fuyait mes pas.
Je n’ai jamais eu de chance,
Je n’en aurai jamais, je crois.
Renaud, Lucile, 1969

Quand vous m’offriez des fleurs et que je vous grognais quelques mots inaudibles – d’aller vous faire voir, que plus jamais je ne chanterai, embrumé dans les vapeurs de l’alcool, je vous ai rendus malheureux, comme j’ai rendu malheureux tous les miens. Je le sais, je l’ai lu dans les milliers de lettres que vous m’avez adressées. Eh bien, dans les mois qui viennent, je vais m’efforcer de vous rendre le sourire. Et qui sait ? Peut-être même allons-nous pleurer ensemble du bonheur de nous retrouver vivants, et sous le même ciel. Toujours debout.

Renaud,
L’Isle-sur-la-Sorgue, 11 mai 2016

Ce livre est un événement.
Après le grand retour de Renaud et le succès triomphal de son nouvel album Toujours debout, le chanteur publie son autobiographie. Dans son livre, Renaud raconte ses amours, ses tourments, sa révolte face aux injustices du monde. Un livre, dit-il, qui permet de comprendre. Sa vie. La vie. Et qui nous bouleverse à chaque page.

la presse en parle

“Une autobiographie bouleversante” Le Parisien

“Tout semblait avoir été dit sur lui. Sauf l’essentiel. Renaud par Renaud […] Paroles fortes.” Gilles Médioni, L’Express

“Renaud, écorché et déchirant. Dans une autobiographie, le chanteur âgé de 64 ans se met à nu.” Francis Marmande, Le Monde

“C’est la première fois que [Renaud Séchan] se raconte. […] Sans complaisance, il reste le touchant poète qui écrivait dans sa chanson Lucile : “Je parcourais les rues,/Ma guitare sur le dos/Comme un enfant perdu,/Je traînais des sanglots.”” Claude Combet, Livres Hebdo

“Renaud pose sur sa vie, des mots qui lui ressemblent, sincères, pudiques, courageux, ses mots à lui qui, mieux que ceux des autres, nous aident à comprendre Docteur Renaud et, plus encore, Mister Renard.” Bernard Lehut, RTL

“Un livre très touchant. […] Dans ses mots, on sent battre son cœur” Wendy Bouchard, Europe 1

“On est pris au cœur, aux tripes  quand on lit ses mots.[…] Un livre poignant, touchant, humain.” Mathieu Charrier, Europe 1

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques de trafic. En savoir plus