Lire pour le plaisir
Recherche avancée

Je ne suis pas mort… je dors !

« Ne m’enterrez pas encore.
Je ne suis pas mort…
Je dors ! »

C’est Michel Sardou, reprenant l’un de ses grands succès, qui nous l’assure. On pensait que le chanteur avait tout raconté dans Et qu’on n’en parle plus, sa première autobiographie. Erreur ! Cette fois, c’est juré, il n’occultera rien. « J’ai promis la vérité, toute la vérité, je vais m’y tenir ! »

À travers des dialogues fictifs savoureux avec sa mère, Michel Sardou revient sur les grands moments de sa vie, ses premiers amours, la mort de son père, ses rencontres avec Johnny Hallyday, Barbara, Michel Fugain, Eddy Mitchell…, ses fils à qui il a transmis son âme d’artiste, sa passion pour le théâtre.

Avec sa verve et son franc-parler habituels, il jette aussi un regard sans concession sur la société actuelle.

Les confessions passionnantes d’une des personnalités préférées des Français.

la presse en parle

« Je ne suis pas mort… Je dors ! Quel titre savoureux ! Le livre n’est pas mal non plus. Court et sans prétention, et Sardou ne s’y fait pas de cadeau. »
Eric Bureau, Le Parisien

« Sardou est un chanteur unique, Sardou est un auteur inspiré (…) il est un artiste, c’est de famille, et au fond le reste n’a pas d’importance »
Pascal Praud, L’heure des pros 2

« Cette autobiographie est courte mais bourrée d’anecdotes, notamment sur sa carrière et ses chansons… »
Yves Calvi, Bernard Lehut – RTL

« À 74 ans, Michel Sardou se raconte sans fard dans une biographie qui laisse apparaître un personnage totalement différent de l’image qu’il renvoie. »
Philippe Minard, ALP

« Le chanteur populaire a fait ses adieux à la chanson mais il a encore des choses à dire à son public. Il se raconte avec truculence, comme un timide qui se cache, façon grande gueule. »
Le Progrès

« Passionnant et intense comme son parcours. (…) Comme son livre, Michel Sardou reste un homme vrai et authentique »
Robin Gerson, Journal de France

« Son autobiographie, riche en souvenirs mais dénuée de nostalgie, lève un coin du voile sur un artiste cher au cœur des Français de 7 à 77 ans. »
Sophie Bachat, CAUSEUR

Suivez toute notre actualité

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques de trafic. En savoir plus