Lire pour le plaisir
  • Twitter
    S’inscrire à la newsletter
  • Twitter
  • Facebook
  • Instagram

Ça s’est fait comme ça

Un destin singulier, un artiste puissant, un homme libre que les mots dévoilent avec justesse, force et pudeur.

Artiste magnifique et extravagant, Gérard Depardieu se laisse conduire depuis l’enfance par sa voix intérieure. Elle lui dicte sa vie, ses choix, sa façon d’être et de regarder le monde. C’est cette voix, d’une absolue sincérité, que ce livre est parvenu à capter pour la première fois.

Dès la première page, Gérard Depardieu nous ouvre son âme, on entre dans son monologue intime et, ainsi, on se met à regarder le monde avec ses yeux. Les yeux d’un enfant qui n’aurait pas dû naître, dont l’école n’a pas voulu, qui n’a rien à perdre puisqu’il ne possède rien et qui va passer sa vie à forcer le destin. Voyou à quatorze ans, devenu comédien par hasard, il a inventé sa vie en homme libre, sans préjugés ni attaches, ignorant les codes, entrant où il avait envie d’entrer et s’accordant partout le soleil.

« Je ne dirais pas : qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse, écrit-il, mais plutôt : donnez-moi ce flacon que je m’enivre de ce que je ne sais pas. »

Ça s’est fait comme ça fait partie du palmarès « Le Point » des 25 meilleurs livres de l’année

« Tout est là, tout chamboule et tout bouleverse dans ces 176 pages cisaillées en courts chapitres.

Une vie de funambule  courant au-dessus de ses précipices intimes.

Le portrait d’un joueur qui ne triche pas. »

Le Point

la presse en parle

« (…) [Un] livre, cisaillé en courts chapitres, intenses, où on l’entend tellement, la voix de Depardieu. Avec toutes ses contradictions, sa franchise et sa mauvaise foi, ses élans de grâce et ses pertes d’équilibre. » Le Point, Christophe Ono-Dit-Biot

« (…) Un état des lieux sans regrets ni remords, une autoplaidoirie parfois radicale [qui] aurait pu s’intituler (…) “A l’affût de vivre” . » Le Parisien, Pierre Vavasseur

« 170 pages tonitruantes, parfois provocantes, tendres et émouvantes aussi. Du Depardieu dans le texte, à tel point qu’on croit l’entendre en tournant les pages de ce livre. » RTL, Bernard Lehut

« Zéro rancœur, zéro amertume dans ce livre. Aucun pathos. La vie crue, nue et brute…Ça s’est fait comme ça est un livre de gratitude. C’est l’histoire d’un voyou, d’un homme des bois qui découvre sa part féminine et conquiert le langage… Ça s’est fait comme ça est un livre nerveux, musclé, délié. 170 pages, des chapitres courts, pas de gras. » France Inter, Ilana Moryoussef

« Un livre magnifique. C’est raconter sans l’ombre d’une rancœur (…) avec une sorte de désinvolture et de foi dans la vie. » Europe 1, Il n’y en a pas deux comme elle, Olivia de Lamberterie

« C’est une confession, une autobiographie, c’est avant tout un choc. Ce témoignage est écrit avec une franchise assez incroyable. » TF1, JT de 20h, Gilles Bouleau

« Ce livre est le mélange habituel du Gérard cru et cache d’une main et de l’autre cette incroyable culture autodidacte. » France 5, C à vous, Pierre Lescure

« Ce livre est passionnant avec des moments absolument saisissants. » Canal +, La nouvelle édition, Ali Baddou

« Ce livre porte en lui cette écriture à fleur de peau, cette émotion, cette élégance dans la phrase. (…) C’est absolument merveilleux. » Canal +, Le Grand Journal, Augustin Trapenard

« Une autobiographie fantastique où revient sans cesse le thème de la voix. » Le Canard Enchaîné

 

versions étrangères

Vendu dans 9 langues:

  • Allemagne: Das Neue Berlin
  • Bulgarie: Hermes
  • Italie: Bompiani
  • Hongrie: Könyvmolyképzö Kiadó
  • République tchèque: Albatros Media
  • Russie: Eksmo
  • Serbie: Carobna Knjiga
  • Slovaquie: Albatros Media
  • Slovénie: Zalozba Alica

 

Inscription à la newsletter