Vers le huitième ciel

Un témoignage d’espoir, un récit fait de mystères, une histoire qui révèle la magie de la vie.

Au-delà de la quête amoureuse, la découverte du 8e ciel.

Au lendemain de ses quarante ans, Charlotte s’interroge : « si le temps m’était compté, qu’en ferais-je ? » Consciente de la fragilité de la vie et animée par une farouche volonté d’en profiter intensément, la réponse s’impose à elle : trouver le grand Amour. La recherche du 7e ciel commence alors, cocasse, touchante, folle. Mais le chemin emprunté est jalonné d’une multitude de signes qui ne sont pas sans faire écho à « la vie après la vie » entrevue lorsque son cœur greffé s’est arrêté.Des événements bouleversants vont donner un sens nouveau à son existence et la mener vers le 8e ciel…

Charlotte Valandrey, éternelle amoureuse portée par une force de vie hors du commun, livre un témoignage très personnel et nous entraîne dans une véritable aventure romanesque, sensible, tendre, souvent drôle, qui dévoile l’imprévisible magie de la vie.

Charlotte Valandrey, comédienne, auteur, prix d’interprétation au Festival international de Berlin pour le film Rouge Baiser, personnage phare de la série télévisée Les Cordier, juge et flic, est l’auteur de trois best-sellers parus entre 2005 et 2012 : L’Amour dans le sang qui a fait l’objet d’un téléfilm, De cœur inconnu et N’oublie pas de m’aimer.

Interview de l’auteur

Quel est le thème principal de votre nouveau livre ?

Il n’y a pas un thème principal, mais un premier thème qui m’a permis d’ouvrir d’autres portes, d’aborder d’autres thèmes qui me sont aussi chers.

Ce premier thème, c’est la recherche du 7e ciel ! La quête amoureuse ! Je crois que ce thème m’accompagne depuis toujours. Je suis devenue artiste pour être aimée, j’ai vécu les passions de ma vie de façon entière, absolue, cela m’a nourrie et consumée aussi, j’ai laissé mon premier cœur en chemin…

Dans ce livre j’évoque donc de façon légère, drôle et à la fois profonde, la quête amoureuse après 40 ans, dans une époque particulière où la recherche du plaisir seul, de la consommation, y compris en amour, prévalent. Pour mener à bien cette quête, j’ai vécu différentes expériences avec Lili, mon amie de toujours, que je souhaite partager. Pour cette quête nous avions mis au point tout un programme dans lequel nous avons utilisé tous les moyens modernes de rencontre : les speed-dating, sites Internet, dark dates et la croisière des célibataires… Nous avons regroupé ces expériences sous la maxime : « Si l’amour ne vient pas à toi, va à l’amour ! »

Mais cette quête amoureuse m’a finalement menée plus loin et m’a fait découvrir d’autres choses, qui sont devenues les autres thèmes du livre. L’amitié, entre autres, l’importance de ce sentiment que j’ai pu négliger, parfois. 

On peut donc dire que le 7e ciel est votre thème de départ et qu’il vous a permis d’aborder d’autres événements de votre vie qui vous tiennent à cœur. Est-ce que c’est ce que vous appelez 8e ciel ?

Pendant ma recherche amoureuse, des événements uniques, mystérieux sont intervenus, qui ont fait vaciller mon bon sens très terrien… J’ai fait des rencontres troublantes, bouleversantes et j’ai ressenti très intensément la présence de ma mère disparue. Tout semblait me dire, que la vie, dans sa beauté et sa magie, ne pouvait se réduire qu’à la seule recherche amoureuse… Que peut-être je faisais fausse route, qu’il y avait d’autres choses à vivre, à partager… Ce sont toutes ces réflexions qui m’ont menée Vers le 8e Ciel.

Je fais également part, pour la première fois, d’une expérience que j’ai vécue quand mon cœur greffé s’est arrêté de battre 22 secondes, de cet « après-vie » que j’ai aperçu… Je tente de répondre à ces questions qui ont surgi à chaque fois que j’ai frôlé la mort : Sommes-nous autre chose que des êtres mortels ?Y a-t- il vraiment une part de magie ?,Sommes-nous tous reliés par une seule et même énergie ? Quel est le sens de nos vies souvent malmenées ?…

On peut dire que le 8e ciel est une autre quête, plus spirituelle celle-ci, même si l’amour est aussi un moyen de s’élever, d’offrir le meilleur de soi-même, l’amour comme le 8e ciel contient une part de magie qui nous échappe. Je ne dévoilerai pas exactement ce qu’est le 8e ciel mais disons que c’est un alliage de tout cela qui tient à la magie de vivre…

Est-ce parce que vous abordez sous une certaine légèreté des thèmes finalement très sensibles, que votre livre est à la fois joyeux et grave ?

Rire est devenu pour moi essentiel. Il est peu question de ma santé dans ce livre, j’en ai assez parlé ! Ma vie est faite de rires que je fais retentir dans ce livre. Les miens, ceux de ma fille, de ma truculente et irremplaçable Lili, qui est la personne la plus drôle que je connaisse ! Le rire me permet de prendre du recul, d’éviter la tentation du drame. Je déteste le pathos, j’échappe à la gravité par le rire. C’est mon kit de survie.

Les rires, l’humour n’excluent pas la profondeur, c’est comme un voile soyeux que l’on pose sur le poids du monde ! Mon désir est avant tout d’apporter un vrai plaisir au lecteur, de l’embarquer avec moi dans cette aventure qu’est ma vie et dans laquelle il pourra se retrouver car je vis en prise directe avec mon époque. Je suis ancrée dans la réalité, soucieuse des gens autour de moi, mes amis mais aussi mes voisins, les personnes que je croise dans la rue, le bus… J’évoque mes tracas du quotidien, l’éducation de ma fille, mon addiction au sucre et mon banquier ! Et aussi quand même un peu de glamour, certains soirs à paillettes que l’on peut vivre dans le show business.

Quelle est la part de fiction et d’autobiographie dans ce nouveau livre ?

À cette question je réponds toujours « tout est vrai, car je n’ai aucune imagination ! » Dès qu’on écrit les faits, ils deviennent aussitôt subjectifs… Ma vie est hors norme, j’ai dû l’accepter, et elle est nourrie d’événements hors norme particulièrement depuis ma greffe… Ce qui me semblait incroyable m’apparaît aujourd’hui presque normal, et surtout, tout fait sens comme un puzzle que j’assemblerais chaque jour, chaque année davantage… La part romancée se situe dans l’espace temps : mon livre se déroule sur une année, or j’ai vécu tous ces événements, mais dans un laps de temps un peu plus long et de façon légèrement plus éparpillée. J’ai choisi de les regrouper pour les relier entre eux et leur donner leur vrai sens, pour qu’ils forment une histoire resserrée. Certains lieux, certains noms sont masqués mais tout le monde existe, j’ai vécu tout cela.

Quel message souhaitez-vous faire passer à votre lecteur ?

Le message… Même si ce que le lecteur reçoit échappe totalement à l’auteur, j’aimerais, en tant que témoin et actrice d’une vie plutôt singulière, envoyer un message de joie, un immense carpe diem, un message d’espoir qui dirait : « quelles que soient nos vies, elles possèdent un sens, une magie, encore faut-il les reconnaître. J’ai mis du temps moi-même à le faire, et la difficulté de vivre, que je connais, peut être adoucie et même vaincue, par le rire, la volonté, l’envie, le plaisir de l’instant, accessible à tous, l’ouverture aux autres, la solidarité et par l’espoir, toujours l’espoir ! Et l’amour ! »

lire toute l’interview

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques de trafic. En savoir plus