La Rage au cœur

Cette femme est une héroïne.
Si elle réussit, elle aura changé le cours de l’histoire.

Ce livre est le récit du cheminement personnel d’Ingrid Betancourt. Parmi les femmes qui, à travers le monde, luttent pour l’avenir de leurs enfants, elle est aujourd’hui l’une des plus menacées.

Alors qu’elle vivait dans l’insouciance et le confort, elle a pris conscience des ravages provoqués dans son pays par les cartels de la drogue et la corruption des dirigeants.

Alors elle a tout quitté, et s’est engagée en politique. Ses paroles simples mais porteuses d’espoir sur l’honnêteté, le travail, le courage, ont convaincu. Elle a été élue députée, puis sénateur, avec des scores exceptionnels.

C’est dangereux, de dénoncer les malhonnêtetés des puissants en Colombie. Lors des municipales, en 2000, des centaines de candidats ont été enlevés et assassinés. Ingrid Betancourt sait qu’à chaque instant, elle peut mourir sous les balles d’un tueur à gages. Elle a déjà échappé à un attentat, elle a reçu, chez elle, la photo d’un corps d’enfant mutilé, accompagnée d’une lettre visant ses propres enfants.

Mais cette femme est une bouffée d’espoir pour son pays. Son engagement sans concession contre la corruption, sa force, sa foi en l’avenir, peut faire reculer le cynisme et la violence qui ont empoisonné son pays. Ingrid Betancourt est une héroïne. Si elle réussit, elle aura changé le cours de l’histoire.

En février 2002, alors qu’elle était en campagne pour la présidentielle, elle a été enlevée par les FARC (Forces Armées Révolutionnaires de Colombie). Des comités de soutien se sont formés, partout dans le monde, réunissant des dizaines de milliers de signatures pour sa libération. Plus de six ans après, le mercredi 2 juillet 2008 dans la soirée, Ingrid Bétancourt a enfin été libérée.

la presse en parle

« Elle s’est déclarée. Elle s’est déclarée comme Electre le fit, révélant sa nature, tout intransigeance, justice, générosité, devoir. Ingrid Betancourt, 40 ans, a annoncé son dessein : nettoyer la Colombie de la corruption, et par là même de ses tares et de ses lèpres endémiques. Étrange contraste entre la fragilité de la silhouette et la volonté de fer, la douceur un rien voilée de la voix et lesparoles de feu qui dénoncent, accusent, exigent. »
Le Figaro Magazine

« Elle parle de la Colombie avec émotion. Comment faire comprendre que ce beau pays à la dérive ne se réduit pas à sa caricature, répétée jusqu’à la lassitude. Ces trois dernières années, plus d’un million de Colombiens ont définitivement quitté le pays, le désespoir au cœur. Elle, c’est la rage qui l’habite. »
Libération

Suivez toute notre actualité

versions étrangères

Traduit en 13 langues

  • Allemagne : Econ / Ullstein
    Brésil : Objetiva
    Corée du Sud : Puriwa Ipari
    Espagne : Grijalbo / Random House Mondadori
    Etats-Unis : Harper Collins
  • Grande-Bretagne : Orion
    Grèce : Oceanida
    Italie : Sonzogno / RCS Libri
    Japon : Soshisha
    Pays-Bas : De Geus
  • Portugal : Terramar
    Taiwan : Business Weekly
    Turquie : Sistem

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques de trafic. En savoir plus